la pensée unique en futurologie

Classé dans : 1/ anatomie du futur | 0

Tout le monde est d’accord pour critiquer la pensée unique … “particulièrement en futurologie“, pourrait-on ajouter à cette boutade, car dans ce domaine elle présente une particularité remarquable: elle se trompe toujours. Tout le monde le sait d’où l’engouement pour … Lire la suite­­

l’incomplétude, talon d’Achille du futurologue

Classé dans : 4/ concepts | 1

On attend de la futurologie qu’elle nous livre des conséquences si possible radicales et de préférence inédites. Discipliné, le futurologue s’emploie donc à énoncer des relations de cause à effets fondées explicitement sur le progrès technologique (générateur d’inédits) et implicitement sur le “principe de complétude“ (générateur de radicalité).

pour en finir avec la sérendipité: appel d’idées

Classé dans : 4/ concepts | 0

Selon la définition de Pek Van Andel : « La sérendipité, c’est rechercher une aiguille dans une botte de foin et y trouver la fille du fermier »
Selon wikipédia: « La sérendipité est, à l’origine, le fait – pour une découverte scientifique ou une invention technique – d’être ou d’« avoir été » faite de façon « inattendue » car accidentellement, à la suite d’un concours de circonstances fortuit ; et ceci souvent dans le cadre d’une recherche orientée vers un autre sujet. »

anatomie des possibles: qu’est-ce qu’un “BON“ possible?

Classé dans : 1/ anatomie du futur | 0

«un jour je vais mourir». Si un possible n’est pas une controverse, ce n’est plus un possible: c’est une certitude. Un possible est fondamentalement quelque chose qui se discute, qui s’argumente, qui se réfute. Qu’est ce qui fait que nous adhérons ou non à des possibles… à tord ou à raison? Comment se fabriquent-ils et surtout comment devraient-ils se fabriquer? Une approche de ces questions en s’appuyant sur 10 exemples de possibles.