Que croirons-nous demain?

Que croirons-nous demain?

Classé dans : à partir des idées & idéologies | 0

À la manière des magazines, un petit jeu d’été

…pour oublier l’hiver


Parmi ces quatre objets, il y a un ordinateur, un enregistreur vidéo, un disque dur et un décodeur. Saurez-vous les reconnaitre? (Bien que ne soit pas l’objet, la réponse est en fin de page)

4boites

Le jeu pourrait être poursuivi dans le domaine des smartphones, de l’électroménager, des machines-outils… En montrant des produits, similaires dans l’aspect, mais d’un prix allant de 1 à 5 ou de 1 à 10, saurions-nous distinguer les plus chers?

L’identification des mécanismes et des fonctions associés à un matériel est devenue impossible. Qu’est-ce qui nous permet de penser qu’un boitier donné contient tel type de produit? Nous n’avons plus accès aux produits que nous consommons qu’au travers d’une information.

Nous n’achetons que des notices.

Ainsi, même dans notre rapport au monde le plus « concret », celui qui concerne les “produits matériels“, nous sommes tenus de « croire ».


Le futur de la confiance


La confiance est un rouage incontournable du fonctionnement social. Sans elle, pas de société possible.

  • Nous faisons confiance quand nous traversons une rue, quand nous prenons le bus ou l’ascenseur, quand nous déposons nos enfants à l’école, quand nous achetons de la nourriture, quand nous buvons de l’eau …etc.
  • Mais nous faisons également confiance quand l’enjeu ne semble pas mériter l’effort d’une évaluation ou que nous avons… la flemme de choisir. La confiance est donc aussi une des manifestations les plus identifiables de la paresse intellectuelle, voire d’une attitude intellectuelle démissionnaire…

… et qui pourrait le devenir d’autant plus que nous ne serions plus à même d’évaluer quoi que ce soit par nous-mêmes. Nous deviendrions alors totalement dépendants… de quoi au fait?


La dictature de l’invisible


Dans tous les domaines, les problèmes renvoient progressivement à l’invisible et l’inconnaissable (pour l’écrasante majorité): l’invisible de l’immatériel (datas, algorithmes,flux financiers…), l’invisible de l’infiniment petit (neurosciences, nanotechnologies,génétique…), l’invisible de l’infiniment grand (planète, mondialisation…), l’incompréhensible (tous les invisibles, les mécanismes du “quantique“…)

Comment va évoluer la confiance pour s’adapter à cette situation d’impuissance généralisée face à la compréhension du monde et à l’évaluation des alternatives… sachant que sans confiance, le social n’existe plus et qu’il parait difficile d’imaginer une population mondiale composée de dix milliards d’ermites?


« Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas »

… comme “ne l’a jamais dit Malraux“ 


Ce n’est évidemment pas la première fois dans l’Histoire que la question se pose. Disons plutôt qu’elle se «re-pose» aujourd’hui alors que la civilisation semblait en être venue à bout. On peut donc s’attendre à un renouveau de l’attitude intellectuelle démissionnaire qui de tout temps a permis de rendre compatibles l’incertitude totale et la croyance fanatique: l’attitude religieuse.

Elle est de toutes les guerres actuelles, de toutes les pensées uniques, que celles-ci s’annoncent ouvertement totalitaires ou qu’elles se contentent de l’être sans le dire. Le modèle de la pensée religieuse s’installe… avec ou sans Dieu. La foi y apparait d’autant plus hystérique que les problèmes qu’elle considère sont plus complexes et moins solubles. Elle va conditionner ce qui va nous paraitre possible ou pas, souhaitable ou pas, bon ou mauvais.

L’attitude religieuse c’est opposer l’hyper-simplification et le manichéisme à la complexité. Un futur religieux, c’est un futur totalitaire.

Ceci étant posé, revenons au point de départ de ce billet: il s’agissait d’information et de confiance. Peut-on imaginer que quelque chose se produise dans le domaine de l’information qui vienne perturber ce glissement vers l’obscurantisme?


Le (1) est un disque dur de marque La Cie
Le (2) est un enregistreur video de marque D-Link
Le (3) est un MiniPC Intel NUC –
Le (4) un décodeur TNT de marque Meliconi

Laissez un commentaire