visionnaires du passé: comment ont-ils fait?

Classé dans : 6/ rétro-futurologie | 0

À partir de l’exploration de leurs mobiles, de leurs réussites et de leurs erreurs, en s’appuyant sur des exemples et sur une analyse approfondie, cet article se propose de rechercher chez des visionnaires du passé d’éventuels principes pour l’approche de notre futur. Il constitue le premier volet de l’étude.

la vie future des mots une fois “libérés“ des phrases

Classé dans : à partir de la communication | 0

Internet et sa problématique nouvelle de recherche a donné au mot isolé une légitimité spécifique, une existence propre, une autonomie. Parallèlement à ce phénomène, les recherches sur les algorithmes du langage convergent sur les problématiques du sens. Que vont nous faire dire et surtout nous laisser comprendre les ordinateurs de demain?

la miniaturisation: l’essoufflement d’un argument de progrès

Classé dans : à partir des technologies | 1

Nous poserons l’année 1948, avec l’invention du transistor, comme point de départ d’une période durant laquelle la miniaturisation a été un compagnon de route de tous les instants, un producteur de valeur et de connotations positives pour la recherche technologique. Qu’en est-il aujourd’hui de cet argument de progrès? Voyons à partir de quelques exemples?

les biais cognitifs du futurologue: présentation générale

Classé dans : 2/ idéologies du futur | 0

Les biais cognitifs se définissent comme des erreurs de jugement à caractère systématique, largement partagé, et relevant de causes identifiées. Donc, à “biais cognitif“ devrait correspondre “erreur répertoriée“… donc “avérée“. Est-ce possible en futurologie où toute prédiction peut aussi bien s’assimiler à une erreur en cours qu’à une vérité en attente ?

la pensée du futur est-elle une pensée du temps?

Classé dans : 1/ anatomie du futur | 0

La pensée du futur est-elle une pensée du temps ? Si la réponse est “non“ c’est extrêmement paradoxal, car si le temps est absent des rapports entre le présent et le futur où va-t-on le trouver? Si la réponse est “oui‘ c’est très ennuyeux, car nous ne savons pas penser le temps. Pourtant, penser le futur est quelque chose que nous sommes amenés à faire quotidiennement? Comment faisons-nous ?

futurologue, qui est le “nous“ de “nous serons“?

Classé dans : 1/ anatomie du futur | 0

Des catastrophes écologiques qui nous laisseraient tous égaux dans la détresse jusqu’aux possibles technologiques supposés bénéficier à chacun, la question du contenu du “NOUS“ apparaît centrale en futurologie. Mais si le “NOUS“ y est toujours présent, il avance le plus souvent masqué et ce “NOUS“ implicite n’a souvent rien à voir avec nous.

les deux enfants et les jupitériens

Classé dans : 3/ métaphores & analogies | 0

Il ne s’agit pas là d’une métaphore, mais plutôt d’une parabole destinée à présenter les contours de ce que peut ou doit être la prévision. Elle interpelle notamment sur les rôles respectifs des deux principes usuels de la prédiction

Pourquoi des métaphores pour penser le futur ?

Classé dans : 3/ métaphores & analogies | 0

À l’articulation de toutes les sciences cognitives (linguistiques, psychologie, psychanalyse, philosophie…), la métaphore et ses dérivés présentent des intérêts tout particuliers dans l’élaboration des approches du futur. Un survol rapide qui s’appuie sur quelques citations de chercheurs en sciences humaines.